Imprimer

Économie : le nombre de sociétés contrôlées par l’État en légère hausse

le 9 05 2018

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) recense chaque année le nombre d’entreprises publiques sous contrôle de l’État. Les derniers chiffres ont été publiés le 24 avril 2018.

Un total de 1702 sociétés

En 2016, l’État contrôle directement ou indirectement un nombre total de 1702 sociétés. Le nombre de sociétés détenues par l’État est passé de 1631 à 1702, soit 71 sociétés supplémentaires (+4,4%).

Sur l’ensemble, l’État exerce un contrôle direct en tant qu’actionnaire majoritaire sur 85 sociétés contre 89 l’année précédente. L’État a ainsi perdu le contrôle de quatre sociétés :

  • la Société de gestion de garanties et participation qui a cessé son activité ;
  • l’Agence de l’Outre-mer pour la mobilité est devenue un établissement public administratif (EPAEPAEtablissement public administratif) ;
  • Aéroports de la Côte d’Azur, l’État ayant cédé les 60% qu’il détenait au capital de la société à une société privée italienne ;
  • Aéroports de Lyon, l’État a cédé ses 60% de participation à une société privée française.

L’activité des grands groupes

L’augmentation du nombre total de société contrôlées par l’État est largement le fait des grands groupes qui ont pu créer de nouvelles filiales.

La Poste a créé une filiale La Poste Silver qui propose des services destinés à répondre aux enjeux du vieillissement de la population et aux besoins des seniors. GéoPost, autre filiale de La Poste, a racheté 80% de « Resto-In », une start-up de livraison de repas à domicile.

EDF via sa filiale EDF Invest a créé des sociétés d’investissement destinées à assurer le financement des dépenses liées aux futurs démantèlements des centrales nucléaires françaises.

La SNCF via sa filiale Géodis, a racheté la totalité des parts détenues par Thales dans la société SCO Aerospace and Defence expert de la logistique.

Mots clés :

Rechercher