Comment se former tout au long de sa vie professionnelle ?| vie-publique.fr | Repères | Découverte des institutions

Imprimer

Comment se former tout au long de sa vie professionnelle ?

le 23 11 2016

Illustration Doc'en Poche - Entrez dans l'actu

Doc’ en poche « Entrez dans l’actu » des faits et des chiffres-clés sur des sujets d’actualité pour démêler le vrai du faux.

Collection de poche sur des sujets sociaux, économiques, politiques, culturels ou internationaux, Doc’ en poche « Entrez dans l’actu » vous propose en 30 questions des informations essentielles pour sortir du brouhaha médiatique. Venez découvrir nos autres titres disponibles sur notre catalogue !

La formation pour les actifs

La formation continue permet d’acquérir ou d’améliorer des connaissances professionnelles. Elle se distingue de la formation initiale reçue au cours d’un premier cycle d’études. La formation continue est destinée à toute personne engagée dans la vie active. C’est une obligation légale depuis 1971. La loi 5 mars 2014 sur la formation professionnelle crée un compte personnel de formation (CPF), intégré dans le compte personnel d’activité (formation, pénibilité) prévu dans la loi Travail (loi « El Khomri ») pour le 1er janvier 2017. Ce nouveau dispositif est une première étape au service de la sécurisation des parcours professionnels.

La validation des acquis de l’expérience (VAE)

Instituée en 2002, la VAE permet à tout actif de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle. Elle constitue un moyen pour obtenir un diplôme ou un certificat, sans suivre de formation. En 2015, 13 100 diplômes ont été délivrés selon cette procédure.

La pluralité des formations

Autoformation, formations organisées par l’entreprise, reprise d’études : la formation prend divers aspects. L’offre est élaborée et proposée par l’État, les régions, les partenaires sociaux et les entreprises. Elle est dispensée dans de nombreuses structures (Greta, Afpa, Cnam…) et sous des formes variées, du stage présentiel au e-learning.

Françoise : la formation, moteur de son évolution professionnelle

› › › À 17 ans, Françoise est titulaire d’un BEP sténo-dactylo. Elle commence à travailler comme secrétaire, emploi de catégorie C dans la fonction publique. À 30 ans, elle prépare un concours pour passer en catégorie B. Bénéficiant de formations internes, elle devient secrétaire de rédaction. Souhaitant améliorer ses qualifications, elle suit des formations sur des logiciels de publication assistée par ordinateur (PAO). À 50 ans, grâce à la reconnaissance de ses compétences techniques, Françoise a pu bénéficier d’un passage en catégorie A comme attachée d’administration.

Dépenses et financement de la formation continue

› › › En 2013, les dépenses de formation continue et d’apprentissage s’élevaient à 31 milliards d’euros, en légère baisse de 1,2 %. Les entreprises sont les principaux financeurs à hauteur de 44,1 % de la dépense totale, suivies par les régions (14,6 %) et l’État, dont la dépense (12,8 %) recule de 7,4 % par rapport à 2012. Les principaux bénéficiaires sont les actifs du secteur privé ayant un emploi (42,9 % des dépenses en 2013), puis les jeunes (24,2 %), dont les élèves en apprentissage (17,7 %), les agents du secteur publicSecteur publicSecteur regroupant toutes les activités économiques et sociales prises en charge par les administrations, les entreprises publiques et les organismes publics de Sécurité sociale. (17,8 %), et enfin les demandeurs d’emploi (13,9 %) (source : Éducation nationale, RERS, 2016).

Le saviez-vous ?

› › › En 2015, en France, le diplôme d’enseignement supérieur est encore loin d’être la norme : 25,9 % de population française en possède un et 22,1 % n’a aucun diplôme ou seulement le certificat d’études primaires (Insee, 2016).

Mots clés :

Rechercher