L’école, des réformes à tous les étages ?| vie-publique.fr | Repères | Découverte des institutions

Imprimer

L’école, des réformes à tous les étages ?

le 23 11 2016

Illustration Doc'en Poche - Entrez dans l'actu

Doc’ en poche « Entrez dans l’actu » des faits et des chiffres-clés sur des sujets d’actualité pour démêler le vrai du faux.

Collection de poche sur des sujets sociaux, économiques, politiques, culturels ou internationaux, Doc’ en poche « Entrez dans l’actu » vous propose en 30 questions des informations essentielles pour sortir du brouhaha médiatique. Venez découvrir nos autres titres disponibles sur notre catalogue !

Refonder l’École

La loi du 8 juillet 2013 « pour la refondation de l’école de la République » a modifié profondément le système éducatif. Le socle commun de connaissances et les programmes ont été réformés. L’éducation artistique et culturelle a été favorisée et un service publicService publicActivité d’intérêt général prise en charge par une personne publique ou par une personne privée mais sous le contrôle d’une personne publique. On distingue les services publics d’ordre et de régulation (défense, justice...), ceux ayant pour but la protection sociale et sanitaire, ceux à vocation éducative et culturelle et ceux à caractère économique. Le régime juridique du service public est défini autour de trois principes : continuité du service public, égalité devant le service public et mutabilité (adaptabilité). du numérique éducatif, organisé. A été introduit un enseignement moral et civique.

De la maternelle au collège

Les missions de l’école maternelle sont redéfinies et les enfants de moins de 3 ans peuvent être scolarisés. Dans le primaire, l’enseignement d’une langue étrangère est obligatoire à partir du CP. Parallèlement, la réforme des rythmes scolaires a été achevée en 2014. La rentrée 2016 inaugure une nouvelle organisation du collège (décret du 20 mai 2015) : 80 % d’enseignements communs à tous les élèves, 20 % d’enseignements complémentaires (enseignements pratiques inter­disciplinaires – EPI, accompagnement personnalisé pour les élèves en difficulté). Plus d’autonomie est donnée aux établissements. De nouveaux programmes sont également mis en œuvre du CP à la 3e.

Enseignants, quelles évolutions ?

La loi du 8 juillet 2013 a créé les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE). Ces structures de formation des enseignants, mais aussi des éducateurs et formateurs, proposent un master professionnel en deux ans.

Carte scolaire : vers plus de mixité sociale ?

› › › Créée en 1963, la carte scolaire affecte les élèves à un établissement selon leur domicile. Un de ses objectifs est de favoriser la mixité sociale. Cependant, des stratégies de contournement perdurent, notamment au niveau des collèges, en dépit des différentes réformes. Pour faire évoluer les comportements, une expérimentation est lancée à la rentrée 2016 avec des collèges volontaires. La communauté éducative et les parents seront consultés sur le choix des critères d’affectation des élèves dans un secteur élargi à plusieurs collèges.

Faire évoluer les rythmes scolaires

› › › Le décret du 24 janvier 2013 a réorganisé l’emploi du temps des écoles : semaine de 4,5 jours (ajout du mercredi ou du samedi matin), pas plus de 5h30 d’enseignement par jour, pause méridienne d’1h30 minimum. Cela doit permettre aux enfants de mieux acquérir les savoirs fondamentaux. Le décret du 7 mai 2014 a assoupli le dispositif en permettant de rassembler les activités sur une demi-journée.

Quel enseignement des langues au collège en 2016 ?

› › › Dans la nouvelle organisation des collèges, les classes bilangues (sauf celles dites « de continuité » avec l’élémentaire) et européennes sont supprimées. L’apprentissage de la deuxième langue vivante est avancé en 5e. L’EPI « langues et cultures de l’antiquité » remplace les options grec et latin. Les élèves volontaires pourront cependant suivre un enseignement de langues anciennes à raison d’une heure en 5e et de deux heures en 4e et 3e.

Mots clés :

Rechercher