Imprimer

Qui sont les immigrés en France ?

le 23 03 2018

Illustration Doc'en Poche - Entrez dans l'actu

Doc’ en poche « Entrez dans l’actu » des faits et des chiffres-clés sur des sujets d’actualité pour démêler le vrai du faux.

Collection de poche sur des sujets sociaux, économiques, politiques, culturels ou internationaux, Doc’ en poche « Entrez dans l’actu » vous propose en 30 questions des informations essentielles pour sortir du brouhaha médiatique. Venez découvrir nos autres titres disponibles sur notre catalogue !

9,1 % de la population française

En 2014, la France comptait 5 967 000 immigrés. Cela représentait 9,1 % de la population (Insee). Les femmes sont désormais majoritaires (51,3 % en 2013). L’immigration familiale a succédé après 1974 à l’immigration de travail à majorité masculine. Cela explique en partie cette féminisation. Mais de plus en plus de femmes migrent seules pour travailler ou faire des études. Le nombre des immigrés irréguliers, quant à lui, est estimé entre 200 000 et 400 000.

ImmigréImmigréPersonne née étrangère à l’étranger et entrée en France en cette qualité en vue de s’établir sur le territoire français. Un immigré peut, au cours de son séjour en France, avoir acquis la nationalité française., étranger, sans-papiers…

Un immigré est né à l’étranger de parents étrangers et réside en France. Il peut être Français (par acquisition de nationalitéNationalitéLien juridique donnant à un individu la qualité de citoyen d’un Etat.) ou étranger. Un étranger (personne résidant en France sans avoir la nationalité française) n’est pas un immigré s’il est né en France. Un immigré clandestin est entré en France illégalement. Un immigré irrégulier n’est pas reparti à l’expiration d’un visa ou après le rejet d’une demande d’asile.

Travail, famille, études, refuge : les raisons de migrer

Le regroupement familial permet à une famille de rejoindre un étranger régulièrement établi en France (24 152 personnes en 2016). Ce n’est qu’une part de l’immigration familiale (89 124 personnes en 2016, soit 38,7 % des admissions au séjour) qui concerne aussi des familles de Français. Les autres admis sont des étudiants (32 % en 2016), des travailleurs (10 %) et des entrées pour motif humanitaire (13 %) (source : DGEF).

Français, immigrés et étrangers en 2014

Source : Insee, Recensement de la population 2014.

Les immigrés résidant en France sont originaires...
En % Effectifs
... d’Europe 36,2 2 157 420
... du Maghreb 29,5 1 762 653
... d’Asie 14,5 862 769
... d’Afrique (hors Maghreb) 14,2 848 958
... d’Amérique, Océanie 5,6 335 559

Champ : France hors Mayotte _Source : Insee, Recensement de la population, exploitation principale, 2014.

Et ailleurs, combien sont-ils ?

› › › Selon les Nations unies (2017), les immigrés représentaient 45,3 % de la population au Luxembourg, 19,0 % en Autriche, 17,6 % en Suède, 14,8 % en Allemagne, 13,4 % au Royaume-Uni, 12,8 % en Espagne, 12,2 % en France (calcul différent de celui de l’Insee), 12,1 % aux Pays-Bas, 11,1 % en Belgique, 10,0 % en Italie et 15,3 % aux États-Unis.

Mots clés :

Rechercher