Les retraites, comment ça fonctionne ?| vie-publique.fr | Repères | Découverte des institutions

Imprimer

Les retraites, comment ça fonctionne ?

le 23 11 2016

Illustration Doc'en Poche - Entrez dans l'actu

Doc’ en poche « Entrez dans l’actu » des faits et des chiffres-clés sur des sujets d’actualité pour démêler le vrai du faux.

Collection de poche sur des sujets sociaux, économiques, politiques, culturels ou internationaux, Doc’ en poche « Entrez dans l’actu » vous propose en 30 questions des informations essentielles pour sortir du brouhaha médiatique. Venez découvrir nos autres titres disponibles sur notre catalogue !

Une fusée à trois étages

Le système français de retraite repose sur trois piliers ou étages : les régimes de base obligatoires, les régimes complémentaires obligatoires, l’épargne retraite (ex. : plan d’épargne entreprise). Les actifs sont affiliés suivant leur catégorie de rattachement (salariés du secteur privé, agents de la fonction publique ou non-salariés).

Héritage d’une longue histoire

Le système actuel date pour l’essentiel de 1945. Mais plusieurs régimes dits spéciaux remontent au XIXe siècle (chemins de fer en 1850, fonctionnaires en 1853…) voire avant (officiers de la marine royale en 1673).

Objet d’importantes réformes

Depuis une quinzaine d’années, les réformes ont porté globalement sur trois paramètres : l’âge légal de départ, fixé à 62 ans à partir de la génération née le 1er janvier 1955 ; la durée de cotisation nécessaire pour percevoir une pension à taux plein ; le développement de l’épargne retraite en entreprise et individuelle.

À quel âge minimum peut-on désormais partir en retraite ?

› › › Le plan Fillon du 7 novembre 2011 a modifié la loi du 9 novembre 2010. Celle-ci avait relevé l’âge légal minimum de liquidation de la retraite de 60 à 62 ans à partir de 2018 pour la génération née en 1956. Désormais, c’est dès 2017 et pour la génération née en 1955. L’âge minimum, qui progressait déjà de 4 mois supplémentaires depuis le 1er juillet 2011, a augmenté de 5 mois supplémentaires chaque année. Néanmoins, le décret du 2 juillet 2012 a élargi le droit au départ anticipé à la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler à 18 ou 19 ans et qui disposent de la durée d’assurance requise.

Âge légal et âge effectif de départ en retraite en Europe

› › › On assiste à peu près partout à une élévation de l’âge légal, généralement jusqu’à 65 ans, voire plus (en Allemagne, recul progressif à 67 ans de 2012 à 2029, sauf pour ceux ayant cotisé 45 ans, qui peuvent partir à 63 ans, 65 ans en 2029). Toutefois, nombre d’actifs décident de partir plus tôt, soit par choix personnel, soit parce qu’ils ne trouvent plus de travail. Ainsi, en 2014, l’âge effectif de départ était en moyenne de 62,7 ans pour les Allemands et les Allemandes, alors que l’âge légal était fixé à 65 ans (pour les deux sexes) (source : OCDE, 2016).

Le saviez-vous ?

› › › En 2012, les dispositifs de solidarité (minimum vieillesse, pension de réversion, majoration pour tierce personne…), qui visent principalement à compenser certains aléas de carrière, peuvent représenter jusqu’à la moitié de la pension totale chez les retraités les plus modestes (source : Drees, 2016).

Mots clés :

Rechercher